Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
des-chats-des-livres.over-blog.com

Blogueuse débutante, dévoreuse de livres, appréciant le chat et ses pitreries ainsi que sa présence dans la littérature et la photographie.

ATELIER DE LECTURE AOÛT ...QUEL EST LE DERNIER LIVRE QUE VOUS AVEZ LU ?

Parce que j'aime partager mes lectures et découvrir celles des autres ... et histoire de démontrer que je lis des livres qui ne parlent pas de chats, j'ai choisi de participer aux Défis la Plume d'Evy.

 

Lors du dernier atelier de lecture organisé par Evy , ma participation mentionnait le livre d'Arthur Miller intitulé " Les Sorcières de Salem ". Vous pouvez retrouver mon article ici : http://des-chats-des-livres.over-blog.com/2021/06/atelier-de-lecture.quel-est-le-dernier-livre-que-vous-avez-lu.html

Aujourd'hui j'ai choisi de vous présenter un livre exclusivement consacré à l'histoire d'un des personnages de cette pièce de théâtre ...

 

 

"Abena, ma mère, un marin anglais la viola sur le pont du Christ the King un jour de 16** alors qu'il faisait voile vers La Barbade. C'est de cette agression que je suis née..."

 

Ainsi commence le roman que Maryse Condé a consacré à Tituba, fille d'esclave, qui fut l'une des sorcières de Salem.

Comment Tituba acquit une réputation de sorcière à La Barbade, comment elle aima et épousa John Indien, comment ils furent tous deux vendus au pasteur Samuel Parris qui les emmena à Boston puis dans le village de Salem. C'est là, dans cette société puritaine, que l'hystérie collective provoqua la chasse aux sorcières et les procès tristement célèbres de 1692.


Maryse Condé a choisi de nous parler de Tituba que l'Histoire a oubliée pour ne retenir que les sorcières blanches, celles qui furent pendues et qui inspirèrent " Les Sorcières de Salem " d'Arthur Miller.

 

 

Mon avis personnel :

Je salue l'initiative de Maryse Condé : avoir donné une voix à celle qui n'en avait pas, Tituba.

Tituba est une esclave de la Barbade qui a réellement existé. Elle a notamment été au service du révérend Samuel Parris et a été impliquée dans les procès des sorcières de Salem en 1692.

Bien qu'elle soit décrite comme une femme noire, il semblerait d'après d'autres sources qu'elle était amérindienne en vérité.

Ce roman est magnifique, bien écrit, tout en mêlant réalité et imaginaire. On suit toute la vie de Tituba ; de sa conception à son décès sans omettre sa pratique ésotérique ainsi que son passage à Salem. Maryse Condé décrit parfaitement l'univers puritain de l'époque et tord le cou à certains clichés sur les sorcières.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Superbement présenté.
Merci pour ce partage
Miaous et ronrons du jour
Répondre
L
Merci d'apprécier Béa, bisous ronronnants
E
Merci pour ce partage bonne soirée bisous
Répondre
L
Avec plaisir Evy, bonne journée, bises
J
L'approche et l'idée sont vraiment intéressantes
Répondre
L
Je partage ton avis Jean-Marc.